Bien-être : quels sont les bienfaits des plantes en intérieur ?

Généralement, les plantes sont utilisées pour apporter une touche de fraîcheur dans son intérieur. Très peu de personnes savent que les vertus des plantes d’intérieur sont très importantes pour leur entourage. Rien que les effets produits par la climatisation ou le chauffage qui peuvent provoquer des troubles respiratoires, la plante « sue » pour offrir l’équilibre au niveau de l’humidité. Elle a également la capacité de produire des ions négatifs procurant ainsi un bien-être inégalable. Elle améliore aussi la qualité d’air dans une pièce grâce à l’échange gazeux qu’elle réalise.

Les bienfaits apportés par les végétaux d’intérieur

Que cela puisse paraître inhabituel, mais des études ont été menées sur la présence d’une plante verte dans son intérieur, plus précisément sur un lieu de travail. Les résultats ont certifié que cohabiter avec cette dernière provoque la diminution de la pression artérielle, une baisse de la compression musculaire et une augmentation de la productivité. Afin de pouvoir exploiter ses divers points positifs, il est possible de demander conseil à un paysagiste d’intérieur que l’on peut facilement retrouver sur Ambius, par exemple. De cette manière, les employés sembleraient être plus productifs et créatifs tout au long de la journée. Par conséquent, ces plantes sont également adaptables dans les logements et même en milieu hospitalier. La phytoremédiation s’avère être une option pour soulager le stress et divers maux rencontrés au quotidien.

Le nombre idéal de plantes à mettre chez soi

La réponse est très simple : une à deux plantes par pièce suffisent largement. En effet, de par la photosynthèse des végétaux d’un côté qui est excellente durant la journée, mais pas très bénéfique durant la nuit. En présence de la lumière, la plante rejette de l’oxygène pour aspirer le dioxyde de carbone. Et durant la nuit, il se produit l’inverse. Dans ce cas, avoir de nombreux végétaux dans son intérieur en particulier dans sa chambre à coucher n’est pas recommandé. Autre part, ces plantes sont des nids à poussière très redoutables, en absence de nettoyage quotidien, elles peuvent devenir une menace pour la santé des voies respiratoires.

Les végétaux à éviter absolument

En effet, il existe des plantes qui sont nocives pour l’homme et les animaux. On retrouve parmi les plus connus : le dieffenbachia, le pommier d’amour, le poinsettia ou encore le phylodendron. Pour avoir plus de précision à ce sujet, il est possible de référer aux conseils prodigués par un paysagiste d’intérieur à Paris, si vous vous trouviez dans cette région. Certaines catégories peuvent également provoquer des allergies telles que le chrysanthème, la tulipe, le dahlia, l’euphorbe, la primevère, l’hortensia et tant d’autres encore. Le lierre et le ficus sont à éviter à tout prix de par leur implication dans les allergies d’ordre respiratoire.

Quel bouquet de fleurs fraîches pour quelle décoration ?
La grande tendance déco des cadres végétaux